Énoncé sur les conflits d’intérêts

Veuillez lire les renseignements suivants attentivement. Lorsque vous soumettrez votre manuscrit, le système vous demandera de déclarer tout conflit d’intérêt potentiel.

Le Journal d’obstétrique et gynécologie du Canada (JOGC) exige que tous les auteurs et tous les arbitres scientifiques déclarent tout conflit d’intérêts pouvant avoir un rapport inhérent à la soumission de leur œuvre. À cette fin, le JOGC a adopté les Uniform Requirements for Manuscripts Submitted to Biomedical Journals du International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE).

Qu'est-ce qu'un conflit d'intérêt?

Il existe un conflit d’intérêts, en rapport avec un manuscrit donné, si une personne ayant participé à son évaluation par les pairs ou au processus de sa publication (auteur, critique ou rédacteur) a des liens avec certaines activités qui pourraient influencer son jugement de façon irrecevable, que son jugement en soit réellement affecté ou non. L’existence de relations financières avec l’industrie (comme, par exemple, le fait d’y avoir un emploi, d’y jouer un rôle de conseiller, d’en posséder des actions en bourse, d’en recevoir des honoraires, d’y avoir fourni des témoignages d’expert, directement ou par l’intermédiaire de sa famille immédiate) est généralement considérée comme étant la source des principaux conflits d’intérêts. Des conflits d’intérêts peuvent cependant se présenter pour d’autres raisons, telles que des relations personnelles, la concurrence universitaire et la passion intellectuelle.

La confiance du public envers le processus d’évaluation par les pairs et la crédibilité des articles publiés dépend, en partie, de la façon dont la question du conflit d’intérêts est traitée au cours de la composition, de l’évaluation et de la prise de décisions rédactionnelles. Les biais peuvent souvent être décelés et éliminés en portant une attention particulière aux principes des méthodes scientifiques et à la façon dont les conclusions des travaux en cause sont formulées. Les relations de nature financière et leurs effets sont moins faciles à déceler que d’autres conflits d’intérêts. Les personnes qui participent à l’évaluation et à la publication doivent déclarer leurs conflits d’intérêts et cette information doit être connue pour que des tiers puissent tirer leurs propres conclusions sur leurs effets.

Auteurs: Lorsqu’ils soumettent un manuscrit, qu’il s’agisse d’un article ou d’une lettre, les auteurs ont la responsabilité de reconnaître et de déclarer les conflits d’intérêts, de nature financière ou autre, pouvant influencer leur travail. Ils devraient faire mention, dans le manuscrit, de tout soutien financier dont a bénéficié l’œuvre et de toute autre relation financière ou personnelle les liant à celle-ci.

Arbitres scientifiques: Les arbitres scientifiques externes devraient déclarer aux rédacteurs tout conflit d’intérêts pouvant fausser leurs opinions sur le manuscrit et se retirer eux-mêmes du processus d’évaluation de certains manuscrits, lorsqu’ils estiment qu’un tel retrait est indiqué. Les rédacteurs doivent être mis au courant des conflits d’intérêts potentiels pouvant fausser le jugement des arbitres scientifiques, de façon à ce qu’ils puissent interpréter le travail de ces derniers et tirer leurs propres conclusions quant à la question de savoir si un arbitre scientifique doit être écarté du processus. Les arbitres scientifiques ne doivent pas utiliser le contenu des manuscrits, dans leurs propres intérêts, avant que l’œuvre ne soit publiée.

Veuillez télécharger et utiliser le formulaire de Conflit d'Intérêt standard fourni par le Comité International des Editeurs de Journal Médical à http://www.icmje.org/conflicts-of-interest/.. (disponible seulement en anglais)

Advertisement