Advertisement
JOGC

Corrigendum dans la « Directive clinique no 427 : Suppléments d’acide folique et multivitamines en prévention des anomalies congénitales sensibles à l’acide folique » [J Obstet Gynaecol Can 44 (2022) 720–732]

      Le contenu suivant de la directive clinique originale était inexact :
      • Il convient également de recommander le schéma posologique quotidien à dose élevée aux femmes en cas de facteurs médicaux ou chirurgicaux associés à un risque de carence en acide folique :
      • Diabète préexistant, état pathologique gastro-intestinal et dérivation gastrique;
      • Médicaments ayant des effets physiologiques antagonistes à l’acide folique (méthotrexate, phénytoïne, carbamazépine, valproate, sulfasalazine);
      • Trouble de consommation d’alcool;
      • Antécédents de non-observance d’un traitement médicamenteux oral pouvant nuire à la possibilité d’obtenir un taux d’acide folique adéquat par la prise de suppléments.
      Il a été révisé comme suit :
      Le schéma posologique quotidien à dose élevée doit être offert aux femmes ayant d’autres facteurs médicaux ou chirurgicaux associés à un risque de carence en acide folique seulement si elles présentent un faible taux d’acide folique préconceptionnel (sérique ou érythrocytaire) qui persiste après 1 à 2 mois de supplémentation en acide folique à raison de 1,0 mg par jour. Ces facteurs sont : diabète sucré prégestationnel; pathologie gastro-intestinale ou antécédent de dérivation gastrique; utilisation de médicaments ayant des effets physiologiques antagonistes à l’acide folique (p. ex., méthotrexate, phénytoïne, carbamazépine, valproate, sulfasalazine); trouble de consommation d’alcool; et antécédents de non-observance d’un traitement médicamenteux oral pouvant nuire à la possibilité d’obtenir un taux adéquat d’acide folique par la supplémentation.
      Les auteurs s’excusent de cette erreur.

      Linked Article