Advertisement
JOGC

Directive clinique no 422e : Ménopause et maladies cardiovasculaires

Published:November 16, 2021DOI:https://doi.org/10.1016/j.jogc.2021.10.004

      RÉSUMÉ

      Objectif

      Proposer des stratégies pour améliorer les soins aux femmes en périménopause ou ménopausées d'après les plus récentes données probantes publiées.

      Population cible

      Femmes en périménopause ou ménopausées.

      Bénéfices, risques et coûts

      La population cible bénéficiera des plus récentes données scientifiques publiées que leur communiqueront les fournisseurs de soins de santé. Aucun coût ni préjudice ne sont associés à cette information, car les femmes seront libres de choisir parmi les différentes options thérapeutiques, y compris le statu quo, pour la prise en charge des symptômes et morbidités associés à la ménopause.

      Données probantes

      Les auteurs ont interrogé les bases de données PubMed, Medline et Cochrane Library pour extraire des articles publiés entre 2002 et 2020 en utilisant des termes MeSH spécifiques à chacun des sujets abordés dans les 7 chapitres.

      Méthodes de validation

      Les auteurs ont évalué la qualité des données probantes et la force des recommandations en utilisant le cadre méthodologique d’évaluation, de développement et d’évaluation (GRADE). Voir l'annexe A en ligne (tableau A1 pour les définitions et tableau A2 pour l'interprétation des recommandations fortes et faibles).

      Professionnels concernés

      médecins, y compris gynécologues, obstétriciens, médecins de famille, internistes, urgentologues; infirmières, y compris infirmières autorisées et infirmières praticiennes; pharmaciens; stagiaires, y compris étudiants en médecine, résidents, moniteurs cliniques; et autres fournisseurs de soins auprès de la population cible.

      DÉCLARATIONS SOMMAIRES

      • 1
        Les femmes qui amorcent un traitement hormonal de la ménopause peu de temps après la ménopause ont généralement un faible risque d’événements cardiovasculaires dans les années suivantes (élevée). Les données probantes soutiennent que les efforts déterminés de détection et modification des facteurs de risque constituent le moyen le plus efficace pour réduire le risque cardiovasculaire (élevée).
      • 2
        Les femmes qui amorcent un traitement hormonal de la ménopause 10 ans ou plus après la ménopause ont un risque accru d’événements cardiaques défavorables (élevée).
      • 3
        On observe une augmentation du risque d'accidents vasculaires cérébraux dans tous les groupes d’âge utilisant une préparation standard de traitement hormonal de la ménopause, mais ils sont extrêmement rares chez les femmes jeunes (faible).
      • 4
        La fréquence des événements thrombotiques veineux chez les femmes autrement en bonne santé augmente avec l’âge (> 60 ans) et l'IMC, et le traitement hormonal de la ménopause en augmente le risque (élevée).
      • 5
        Le traitement hormonal de la ménopause n'est pas indiqué pour la prévention primaire ou secondaire des maladies cardiovasculaires (moyenne).
      • 6
        Les femmes ayant eu une ménopause prématurée ou précoce semblent avoir un risque accru d’événements cardiovasculaires défavorables, mais il est possible de les prévenir par l'administration d'un traitement hormonal de la ménopause jusqu’à l’âge moyen de la ménopause (moyenne).
      • 7
        Le traitement hormonal de la ménopause augmente le risque de thromboembolie veineuse; l'hormonothérapie en préparation orale ou combinée est plus étroitement associée au risque de thromboembolies veineuses que les préparations transdermiques ou l’œstrogène seul (modérée).
      • 8
        En raison du manque de données de haute qualité, il n'est pas possible de formuler des recommandations relativement aux effets de la voie d'administration des œstrogènes sur le risque d’événements thrombotiques veineux ou de maladies cardiovasculaires (faible).

      RECOMMANDATIONS

      • 1
        Il y a lieu d'offrir le traitement hormonal de la ménopause comme traitement le plus efficace pour soulager les symptômes de la ménopause (forte, élevée).
      • 2
        Pour le traitement hormonal de la ménopause, il convient de prescrire la plus faible dose efficace d’œstrogène; l'hormonothérapie à œstrogènes seuls doit quant à elle être prescrite lorsqu'indiquée pour réduire le risque associé de thromboembolies veineuses (conditionnelle, faible).
      • 3
        Il est recommandé de prescrire la plus faible dose efficace d’œstrogène, par voie orale ou transdermique, pour réduire le risque d'accidents vasculaires cérébraux (conditionnelle, faible).
      • 4
        Au moment de prescrire l'hormonothérapie combinée, il est bon d'envisager les progestatifs qui sont les moins susceptibles d'agir sur les marqueurs de maladies cardiovasculaires (forte, moyenne).
      • 5
        On peut utiliser les complexes œstrogéniques à action tissulaire sélective (TSEC) sans progestatif pour le traitement hormonal de la ménopause et la protection de l'utérus afin de soulager les symptômes ménopausiques précoces (conditionnelle, moyenne). À ce jour, ces agents ne semblent pas associés à un risque cardiovasculaire.

      Mots clés

      ABRÉVIATIONS:

      DOPS (Danish Osteoporosis Prevention Study), ELITE (Early versus Late intervention Trial with Estradiol), KEEPS (Kronos Early Estrogen Prevention Study), MCV (Maladie cardiovasculaire), SMART (Selective estrogens, Menopause and Response to Therapy), TEV (Thromboembolie veineuse), THM (Traitement hormonal de la ménopause), WHI (Women's Health Initiative)
      To read this article in full you will need to make a payment

      Purchase one-time access:

      Academic & Personal: 24 hour online accessCorporate R&D Professionals: 24 hour online access
      One-time access price info
      • For academic or personal research use, select 'Academic and Personal'
      • For corporate R&D use, select 'Corporate R&D Professionals'

      Subscribe:

      Subscribe to Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada
      Already a print subscriber? Claim online access
      Already an online subscriber? Sign in
      Institutional Access: Sign in to ScienceDirect

      RÉFÉRENCES

        • Boardman HM
        • Hartley L
        • Eisinga A
        • et al.
        Hormone therapy for preventing cardiovascular disease in post-menopausal women.
        Cochrane Database Syst Rev. 2015; CD002229
        • Manson JE
        • Bassuk SS
        • Merz CNB
        • et al.
        Menopausal hormone therapy and national time trends in mortality: cautions regarding causal inference.
        Menopause. 2017; 24: 874-876
        • Harman SM
        • Black DM
        • Naftolin F
        • et al.
        Arterial imaging outcomes and cardiovascular risk factors in recently menopausal women: a randomized trial.
        Ann Intern Med. 2014; 161: 249-260
        • Hodis HN
        • Mack WJ
        • Henderson VW
        • et al.
        Vascular Effects of Early versus Late Postmenopausal Treatment with Estradiol.
        N Engl J Med. 2016; 374: 1221-1231
        • Hodis HN
        • Mack WJ
        • Shoupe D
        • et al.
        Methods and baseline cardiovascular data from the Early versus Late Intervention Trial with Estradiol testing the menopausal hormone timing hypothesis.
        Menopause. 2015; 22: 391-401
        • Miller VM
        • Hodis HN
        • Lahr BD
        • et al.
        Changes in carotid artery intima-media thickness 3 years after cessation of menopausal hormone therapy: follow-up from the Kronos Early Estrogen Prevention Study.
        Menopause. 2019; 26: 24-31
        • Grossman DC
        • Curry SJ
        • et al.
        • U. S. Preventive Services Task Force
        Hormone Therapy for the Primary Prevention of Chronic Conditions in Postmenopausal Women: US Preventive Services Task Force Recommendation Statement.
        JAMA. 2017; 318: 2224-2233
        • Muka T
        • Oliver-Williams C
        • Kunutsor S
        • et al.
        Association of Age at Onset of Menopause and Time Since Onset of Menopause With Cardiovascular Outcomes, Intermediate Vascular Traits, and All-Cause Mortality: A Systematic Review and Meta-analysis.
        JAMA Cardiol. 2016; 1: 767-776
        • Kalantaridou SN
        • Naka KK
        • Papanikolaou E
        • et al.
        Impaired endothelial function in young women with premature ovarian failure: normalization with hormone therapy.
        J Clin Endocrinol Metab. 2004; 89: 3907-3913
        • Lokkegaard E
        • Jovanovic Z
        • Heitmann BL
        • et al.
        The association between early menopause and risk of ischaemic heart disease: influence of Hormone Therapy.
        Maturitas. 2006; 53: 226-233
        • The Nams Hormone Therapy Position Statement Advisory Panel
        The 2017 hormone therapy position statement of The North American Menopause Society.
        Menopause. 2017; 24: 728-753
        • Srivaratharajah K
        • Abramson BL
        Identifying and managing younger women at high risk of cardiovascular disease.
        CMAJ. 2019; 191 (E159-E63)
        • Komm BS
        • Thompson JR
        • Mirkin S
        Cardiovascular safety of conjugated estrogens plus bazedoxifene: meta-analysis of the SMART trials.
        Climacteric. 2015; 18: 503-511
        • Schierbeck LL
        • Rejnmark L
        • Tofteng CL
        • et al.
        Effect of hormone replacement therapy on cardiovascular events in recently postmenopausal women: randomised trial.
        BMJ. 2012; 345: e6409
        • Vinogradova Y
        • Coupland C
        • Hippisley-Cox J
        Use of hormone replacement therapy and risk of venous thromboembolism: nested case-control studies using the QResearch and CPRD databases.
        BMJ. 2019; 364: k4810
        • Stuenkel CA
        • Davis SR
        • Gompel A
        • et al.
        Treatment of Symptoms of the Menopause: An Endocrine Society Clinical Practice Guideline.
        J Clin Endocrinol Metab. 2015; 100: 3975-4011
        • Formoso G
        • Perrone E
        • Maltoni S
        • et al.
        Short-term and long-term effects of tibolone in postmenopausal women.
        Cochrane Database Syst Rev. 2016; 10CD008536
        • Yusuf S
        • Bosch J
        • Dagenais G
        • et al.
        Cholesterol Lowering in Intermediate-Risk Persons without Cardiovascular Disease.
        N Engl J Med. 2016; 374: 2021-2031
        • McNeil JJ
        • Wolfe R
        • Woods RL
        • et al.
        Effect of Aspirin on Cardiovascular Events and Bleeding in the Healthy Elderly.
        N Engl J Med. 2018; 379: 1509-1518
        • Gaziano JM
        • Brotons C
        • Coppolecchia R
        • et al.
        Use of aspirin to reduce risk of initial vascular events in patients at moderate risk of cardiovascular disease (ARRIVE): a randomised, double-blind, placebo-controlled trial.
        Lancet. 2018; 392: 1036-1046

      Linked Article