Advertisement
JOGC

Produits de conception retenus dans une isthmocèle

      Une femme de 33 ans, G5P1, a été orientée pour le retrait chirurgical de produits de conception retenus à la suite d'un avortement incomplet à 18 semaines d'aménorrhée. Après la dilatation-aspiration, la patiente s'est présentée de nouveau à l'hôpital en raison de douleurs abdominales intenses. Une échographie, suivie d'une IRM, a permis de détecter une masse tissulaire très volumineuse (8,3 × 7,7 × 5,7 cm), sans partie fœtale, entièrement contenue dans une isthmocèle (figure 1). La voie laparoscopique (figure 2) a été utilisée pour réaliser la ligature temporaire de l'artère iliaque interne, l'extraction de 74 grammes de produits de conception nécrotiques et la reconstruction pleine épaisseur de l'utérus. La perte de sang a été minimale (< 50 ml), et la patiente a obtenu son congé le jour même. Ce cas démontre que des tissus d'un volume important peuvent être retenus dans une isthmocèle à la suite d'une fausse couche dans un utérus autrement vide.
      Une isthmocèle est une interruption cunéiforme du myomètre d'une profondeur d'au moins 1 mm à la cicatrice de césarienne
      • Togas Tulandi
      • Cohen Aviad
      “Emerging Manifestations of Cesarean Scar Defect in Reproductive-aged Women”.
      . D'après les données rapportées, l'isthmocèle surviendrait chez 61 %, 81 % et 100 % des femmes qui ont subi 1, 2 et 3 césariennes, respectivement
      • Osser Vikhareva
      • Jokubkiene
      • Valentin
      High Prevalence of Defects in Cesarean Section Scars at Transvaginal Ultrasound Examination.
      . L'anomalie peut être asymptomatique ou se manifester par des saignements anormaux, des douleurs pelviennes et une infertilité secondaire
      • Piergiorgio Iannone
      • Nencini Giulia
      • Bonaccorsi Gloria
      • Martinello Ruby
      • Pontrelli Giovanni
      • Scioscia Marco
      • Nappi Luigi
      • Greco Pantaleo
      • Scutiero Gennaro
      “Isthmocele: From Risk Factors to Management”.
      .
      Consentement : La patiente a consenti à la publication de ces images.

      RÉFÉRENCES

        • Togas Tulandi
        • Cohen Aviad
        “Emerging Manifestations of Cesarean Scar Defect in Reproductive-aged Women”.
        The Journal of Minimally Invasive Gynecology. 2016; 23.6: 893-902
        • Osser Vikhareva
        • Jokubkiene
        • Valentin
        High Prevalence of Defects in Cesarean Section Scars at Transvaginal Ultrasound Examination.
        Ultrasound in Obstetrics and Gynecology. 2009; 34.1: 90-97
        • Piergiorgio Iannone
        • Nencini Giulia
        • Bonaccorsi Gloria
        • Martinello Ruby
        • Pontrelli Giovanni
        • Scioscia Marco
        • Nappi Luigi
        • Greco Pantaleo
        • Scutiero Gennaro
        “Isthmocele: From Risk Factors to Management”.
        RBGO - Gynecology and Obstetrics. 2019; 41.1 (044-52)

      Linked Article

      • Retained Products of Conception Sequestered in an Isthmocele
        Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada Vol. 44Issue 6
        • Preview
          A 33-year-old woman, G5, P1, was referred for surgical removal of retained products of conception after an incomplete abortion at 18 weeks gestation. After dilatation and evacuation, the patient re-presented to the hospital with severe abdominal pain. Sonography, and later magnetic resonance imaging, identified a very large tissue mass (8.3 × 7.7 × 5.7 cm), without fetal parts, entirely confined within a uterine isthmocele (Figure 1). A laparoscopic approach (Figure 2) allowed for temporary internal iliac artery ligation, extraction of 74 g of necrotic products of conception, and full-thickness reconstruction of the uterus.
        • Full-Text
        • PDF