Advertisement
JOGC

N° 286-Liste de contrôle de la sécurité chirurgicale en obstétrique-gynécologie

      Résumé

      Objectif

      Offrir des conseils quant à la mise en œuvre d'une liste de contrôle de la sécurité chirurgicale pour ce qui est de la pratique de l'obstétrique-gynécologie.

      Issues

      Parmi les issues évaluées, on trouve les effets de la liste de contrôle sur la sécurité chirurgicale sur la morbidité et la mortalité chirurgicale.

      Résultats

      Des recherches ont été menées dans les bases de données Medline en vue d'en tirer les articles traitant de sujets liés à la « liste de contrôle sur la sécurité chirurgicale » et ayant été publiés en anglais entre janvier 2001 et janvier 2011. Les résultats ont été restreints aux analyses systématiques, aux essais comparatifs randomisés / essais cliniques comparatifs et aux études observationnelles. Les recherches ont été mises à jour de façon régulière et intégrées à la directive clinique jusqu'en janvier 2012.

      Valeurs

      La qualité des résultats a été évaluée au moyen des critères décrits par le Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs. Les recommandations visant la pratique ont été classées conformément à la méthode décrite par le Groupe d'étude (Tableau).

      Avantages, désavantages et coûts

      La mise en œuvre des recommandations de la directive clinique améliorera la santé et le bien-être des femmes devant subir une chirurgie obstétricale ou gynécologique.

      Déclarations sommaires

      • 1.
        La chirurgie pourrait être à l'origine de jusqu'à 40 % de tous les événements indésirables constatés à l'hôpital (II-2).
      • 2.
        La qualité de la communication constitue un élément essentiel des efforts visant à améliorer la sécurité des soins chirurgicaux, et ce, car les problèmes de communication sont courants au sein de la salle d'opération (III).
      • 3.
        Le concept de liste de contrôle de la sécurité chirurgicale a été étudié à l'échelle mondiale et des baisses en matière de complications et de mortalité ont été constatées là où la liste de contrôle a été mise en œuvre (II-1).
      • 4.
        Les cas d'urgence (comme les cas exigeant la tenue d'une césarienne « prioritaire ») nécessiteront l'adoption d'une approche modifiée en fonction du centre et de la situation (III).
      • 5.
        La SOGC sanctionne l'adoption de la liste de contrôle de la sécurité chirurgicale dans le domaine de l'obstétrique- gynécologie (III).

      Recommandations

      • 1.
        La liste de contrôle de la sécurité chirurgicale devrait être adoptée par tous les fournisseurs de soins chirurgicaux et leurs établissements respectifs en vue d'améliorer la sécurité des patients (II-1A).
      • 2.
        Les chirurgiens devraient bien connaître les trois composantes de la liste de contrôle de la sécurité chirurgicale, en promouvoir l'utilisation et y participer (II-1A).
      • 3.
        La liste de contrôle de la sécurité chirurgicale peut être modifiée et adaptée en vue d'être utilisée pour des cas relevant de la chirurgie obstétricale (II-2A).

      Mots clés

      To read this article in full you will need to make a payment

      Purchase one-time access:

      Academic & Personal: 24 hour online accessCorporate R&D Professionals: 24 hour online access
      One-time access price info
      • For academic or personal research use, select 'Academic and Personal'
      • For corporate R&D use, select 'Corporate R&D Professionals'

      Subscribe:

      Subscribe to Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada
      Already a print subscriber? Claim online access
      Already an online subscriber? Sign in
      Institutional Access: Sign in to ScienceDirect

      Références

      1. Kohn L.T. Corrigan J.M. Donaldson M.S. To err is human: building a safer health system. National Academy Press, Washington, DC2000
        • Baker G.R.
        • Norton P.G.
        • Flintoft V.
        • et al.
        The Canadian Adverse Events Study: the incidence of adverse events among hospital patients in Canada.
        CMAJ. 2004; 170: 1678-1686
        • de Vries E.N.
        • Ramrattan M.A.
        • Smorenburg S.M.
        • et al.
        The incidence and nature of in-hospital adverse events: a systematic review.
        Qual Saf Health Care. 2008; 17: 216-223
        • Lingard L.
        • Espin S.
        • Whyte S.
        • et al.
        Communication failures in the operating room: an observational classification of recurrent types and effects.
        Qual Saf Health Care. 2004; 13: 330-334
        • Haynes A.
        • Weiser T.
        • Berry W.
        • et al.
        A surgical safety checklist to reduce morbidity and mortality in a global population.
        N Engl J Med. 2009; 360: 491-499
        • de Vries E.N.
        • Prins H.A.
        • Crolla R.M.
        • et al.
        Effect of a comprehensive surgical safety system on patient outcomes.
        N Engl J Med. 2010; 363: 1928-1937
        • World Health Organization
        Surgical safety checklist online.
        World Health Organization, Geneva2010 (Available at)
        • Canadian Patient Safety Institute
        Surgical safety checklist online Edmonton: Canadian Patient Safety Institute.
        (Available at)
        • Burbos N.
        • Morris E.
        Applying the World Health Organization Surgical Safety Checklist to obstetrics and gynaecology.
        Obstet Gynaecol Reprod Med. 2011; 21: 24-26
        • Weiser T.G.
        • Haynes A.B.
        • Dziekan G.
        • et al.
        Effect of A 19-item surgical safety checklist during urgent operations in a global patient population.
        Ann Surg. 2010; 251: 976-980
        • The Royal College of Obstetricians and Gynaecologists
        RCOG statement on the NPSA surgical checklist for maternity.
        (January 25; Available at)
        • American College of Obstetricians and Gynecologists
        Patient safety in the surgical environment. Committee Opinion No. 464.
        Obstet Gynecol. 2010; 116: 786-790

      Linked Article