Advertisement
JOGC

No 348-Directive clinique de la SOGC et du CCGM : mise à jour sur le dépistage prénatal de l’aneuploïdie fœtale, des anomalies fœtales et des issues défavorables de la grossesse

      Résumé

      Objectifs

      Examiner les options de dépistage prénatal offertes à la lumière des récents progrès techniques et mettre à jour la directive clinique précédente sur le dépistage prénatal.

      Utilisateurs cibles

      Prestataires de soins de santé prenant part au processus de dépistage prénatal, y compris les omnipraticiens, les obstétriciens, les sages-femmes, les spécialistes en médecine fœto-maternelle, les généticiens et les radiologistes.

      Population cible

      Femmes enceintes qui reçoivent des conseils sur le dépistage prénatal et qui donnent leur consentement éclairé.

      Données

      Nous avons examiné des études publiées récupérées au moyen de recherches dans Medline, PubMed et la Bibliothèque Cochrane en mars 2016 et avant, à l’aide d’une terminologie (« prenatal diagnosis », « amniocentesis », « chorionic villi sampling », « non-invasive prenatal screening ») et de mots clés contrôlés (« prenatal screening », « prenatal genetic counselling »). Nous n’avons tenu compte que des résultats provenant de revues systématiques, d’études d’observation, d’essais contrôlés randomisés ou d’essais cliniques contrôlés rédigés en anglais et publiés entre janvier 1985 et mai 2016. Les recherches ont été refaites régulièrement, et les résultats ont été incorporés à la directive clinique. Nous avons également tenu compte de la littérature grise (non publiée) trouvée sur les sites Web d’organismes d’évaluation des technologies de la santé et d’autres organismes liés aux technologies de la santé, dans des collections de directives cliniques et des registres d’essais cliniques, et obtenue auprès d’associations nationales et internationales de médecins spécialistes.

      Mise à jour de la directive clinique

      Une revue des données probantes sera menée cinq ans après la publication de la présente directive clinique afin de déterminer si une mise à jour complète ou partielle s’impose. Cependant, si de nouvelles données probantes importantes sont publiées avant la fin du cycle de cinq ans, le processus pourrait être accéléré afin que certaines recommandations soient mises à jour rapidement.

      Déclarations sommaires

      • 1.
        L’échographie du premier trimestre (entre la 11e et la 14e semaine de grossesse) effectuée par des professionnels possédant une expertise avérée offre de nombreux avantages, comme la datation précise de la grossesse, la détermination de la chorionicité d’une grossesse gémellaire, la détection précoce d’anomalies structurelles majeures et le dépistage de l’aneuploïdie (II-2A).
      • 2.
        Chez les femmes présentant un faible risque d’aneuploïdie au dépistage du premier trimestre, la présence de marqueurs faibles associés à la trisomie 21 (foyer échogène intracardiaque) ou à la trisomie 18 (kystes des plexus choroïdes) à l’échographie du deuxième trimestre (entre la 18e et la 22e semaine de grossesse) est négligeable sur le plan clinique en raison de la faible valeur prédictive de ces marqueurs; leur présence ne justifie pas la tenue de tests supplémentaires (II-2A).
      • 3.
        Il n’est plus nécessaire de faire un dosage de l’alphafoetoprotéine sérique maternelle pour exclure un diagnostic d’anomalie du tube neural par défaut de soudure au deuxième trimestre, à moins qu’une échographie de bonne qualité ne puisse être effectuée (II-2A).
      • 4.
        Dans le cas des grossesses gémellaires, la prise en compte de la clarté nucale (CN) fœtale conjuguée à l’âge maternel constitue une méthode acceptable de dépistage prénatal d’aneuploïdies (II-2A). Peuvent aussi être envisagés le dépistage combinant la CN et l’analyse sérologique au premier trimestre, plus précis (II-3B), et le dépistage intégré comprenant la CN et l’analyse sérologique aux premier et deuxième trimestres. Cette dernière méthode n’a cependant pas été validée au moyen d’études prospectives de grande envergure pour les grossesses gémellaires; d’autres études seront donc nécessaires (III-C).
      • 5.
        L’analyse de l’ADN acellulaire sérique maternel est une méthode de dépistage précoce très efficace pour les formes de trisomie les plus courantes (21, 18 et 13), qu’elle permet de repérer dès la 10e semaine de grossesse (II-2A).
      • 6.
        Dans la plupart des provinces, il n’est actuellement pas réaliste sur le plan financier d’offrir l’analyse de l’ADN acellulaire maternel comme méthode principale de dépistage. Avoir recours à cette analyse selon les besoins est une option abordable qui peut améliorer les résultats obtenus tout en conservant les avantages de la méthode de dépistage traditionnelle, à savoir la combinaison de l’analyse sérologique et de l’échographie précoce (III).

      Recommandations

      • 1.
        Toutes les femmes enceintes du Canada, peu importe leur âge, devraient se voir offrir, dans le cadre d’un processus de consultation visant la prise de décision éclairée, un dépistage prénatal des aneuploïdies les plus courantes (II-A).
      • 2.
        La clarté nucale du premier trimestre ne devrait servir à l’évaluation des risques que si elle est mesurée par un médecin échographiste ou un technologue spécialisé en échographie ayant la formation et l’agrément nécessaires à cette fin, et que la qualité du test n’est pas compromise (II-2A). La mesure de la clarté nucale devrait être offerte conjointement à l’analyse des marqueurs biochimiques dans le sang maternel pour dépister l’aneuploïdie au cours d’une grossesse monofœtale (II-2B).
      • 3.
        À lui seul, l’âge maternel constitue un critère de faible qualité pour le dépistage prénatal de l’aneuploïdie; il ne devrait donc pas servir à recommander la tenue de tests diagnostiques effractifs si d'autres tests sont possibles (II-2D).
      • 4.
        Les prestataires de soins de santé devraient connaître les modalités relatives aux techniques de dépistage prénatal offertes dans leur province ou leur territoire (III-B), et un système fiable doit être en place afin d’assurer la communication rapide des résultats (III-C). La mise en œuvre des programmes de dépistage devrait se faire au moyen de ressources qui appuient les services de laboratoire diagnostique et de dépistage vérifiés, les échographies, les services de consultation génétique, la formation des patients et des prestataires de soins de santé et les évaluations diagnostiques de haute qualité, ainsi qu’au moyen de ressources favorisant l’administration, les vérifications cliniques annuelles et la gestion des données. Une certaine flexibilité et des occasions de financement doivent également être présentes pour que les programmes puissent être adaptés aux nouvelles technologies et aux nouveaux protocoles (II-3B).
      • 5.
        Avant tout dépistage prénatal, il faut aborder avec les patientes les risques, les avantages et les solutions de rechange aux tests de dépistage et de diagnostic, y compris la possibilité de ne pas subir de test. À la suite de cette conversation, les patientes devraient se voir offrir : 1) la possibilité de refuser le dépistage de l’aneuploïdie; 2) un dépistage prénatal de base selon les options offertes dans leur région; 3) un test effractif échoguidé lorsqu’indiqué; ou 4) lorsque cela est possible, un dépistage basé sur l’analyse de l’ADN acellulaire sérique maternel – il faut toutefois préciser qu’il est possible que ce test ne soit pas financé par le gouvernement provincial (II-2B).
      • 6.
        Toutes les femmes devraient se voir offrir une échographie fœtale (préférablement entre la 11e et la 14e semaine de grossesse), peu importe leur choix quant au dépistage de l’aneuploïdie. Cette échographie a pour but d’évaluer la viabilité du fœtus, l’âge gestationnel, le nombre de fœtus, la chorionicité d’une grossesse multiple, l’anatomie fœtale précoce et la clarté nucale (CN), selon les possibilités offertes. La mesure de la CN (combinée à l’analyse du sérum maternel) ne devrait pas être utilisée pour évaluer le risque d’aneuploïdie si une analyse de l’ADN acellulaire a été réalisée. Il faudrait également faire tout en notre pouvoir pour améliorer l’accès des Canadiennes à une échographie de haute qualité au premier trimestre. Dans les régions où l’évaluation de la CN n’est pas offerte, une échographie de datation réalisée au premier trimestre augmente l’exactitude du dépistage sérologique chez la mère et améliore la prise en charge de la grossesse (II-1A).
      • 7.
        Une clarté nucale élevée (>3,5 mm) devrait être considérée comme un marqueur majeur d’anomalies fœtales chromosomiques et structurelles; une consultation génétique, des tests effractifs comportant une analyse chromosomique sur microréseau et un suivi échographique détaillé au deuxième trimestre devraient être offerts (II-2A).
      • 8.
        Les femmes qui envisagent de subir une analyse de l’ADN acellulaire sérique maternel (ADNac) devraient être informées des éléments suivants :
        • Ce test est très efficace pour dépister les trisomies les plus courantes (21, 18, 13) s’il est effectué après la 10e semaine de grossesse (II-1A).
        • Il est possible que le test échoue (aucun résultat disponible), que le résultat fœtal soit un faux négatif ou un faux positif, ou que le résultat fœtal ou maternel soit inattendu (II-1A).
        • Un résultat positif au dépistage de l’ADNac devrait être confirmé par des tests effractifs avant la prise d’une décision irréversible (II-1B).
        • Les décisions de gestion, y compris la fin de la grossesse, nécessitent des tests diagnostiques et ne doivent pas être basées uniquement sur les résultats plasmatiques d'ADNac de plasma car ce n'est pas un test diagnostique (II-2B).
        • Si une anomalie structurelle fśtale est identifiée chez une femme indépendamment des résultats précédents du test de dépistage, la femme doit faire l'objet d'un conseil génétique et être soumise à des tests diagnostiques invasifs avec détection rapide de l'aneuploïdie et réflexion à l'analyse des microarray si la détection rapide de l'aneuploïdie est normale ou non-concluante (II-2B).
        • Il faut faire preuve de prudence dans le dépistage de l’aneuploïdie au moyen de l’ADNac pour les grossesses gémellaires, car les données de validation sont moins nombreuses que pour les grossesses monofœtales (II-2C).
        • Le dépistage systématique des microdélétions fœtales au moyen de l’ADNac n’est actuellement pas recommandé (II-2B).
      • 9.
        Si une anomalie structurelle est repérée chez le fœtus, une consultation génétique et des tests diagnostiques effractifs devraient être offerts, peu importe les résultats obtenus aux dépitages précédents. Ces tests devraient comprendre une détection rapide de l’aneuploïdie et une analyse sur microréseau si les résultats sont normaux ou non concluants (II-2A).
      • 10.
        La présence chez le fœtus d’un seul marqueur faible au deuxième trimestre, exception faite de l’épaississement du pli nucal, ne devrait pas modifier le risque d’aneuploïdie fœtale établi a priori (II-2D).
      • 11.
        Le dépistage universel des issues défavorables de la grossesse à partir des marqueurs sériques maternels n’est actuellement pas recommandé, sauf dans le cadre d’un protocole expérimental pour lequel la patiente a donné son consentement éclairé (II-2D).

      Mots clés

      Sigles:

      ACS (aneuploïdie des chromosomes sexuels), ADN (acide désoxyribonucléique), ADNac (ADN acellulaire), AG (âge gestationnel), CN (clarté nucale), DPI (dépistage prénatal intégré), DPNE (dépistage prénatal non effractif), DSM (dépistage par le sérum maternel), MCP (mosaïque confinée au placenta), MoM (multiple de la médiane), PCR (réaction en chaîne de la polymérase), PVC (prélèvement de villosités choriales), RV (rapport de vraisemblance), T13 (trisomie 13), T18 (trisomie 18), T21 (trisomie 21), VNC (variation du nombre de copies), VPP (valeur prédictive positive)
      To read this article in full you will need to make a payment

      Purchase one-time access:

      Academic & Personal: 24 hour online accessCorporate R&D Professionals: 24 hour online access
      One-time access price info
      • For academic or personal research use, select 'Academic and Personal'
      • For corporate R&D use, select 'Corporate R&D Professionals'

      Subscribe:

      Subscribe to Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada
      Already a print subscriber? Claim online access
      Already an online subscriber? Sign in
      Institutional Access: Sign in to ScienceDirect

      References

        • Langlois S.
        • Brock J.A.
        • Genetics Committee of the Society of Obstetricians Gynaecologists of Canada
        • et al.
        Current status in non-invasive prenatal detection of Down syndrome, trisomy 18, and trisomy 13 using cell-free DNA in maternal plasma.
        J Obstet Gynaecol Can. 2013; 35: 177-183
        • Gagnon A.
        • Wilson R.D.
        • Audibert F.
        • et al.
        Obstetrical complications associated with abnormal maternal serum markers analytes.
        J Obstet Gynaecol Can. 2008; 30: 918-949
        • Van den Hof M.C.
        • Wilson R.D.
        • SOGC Diagnostic Imaging, SOGC Genetics Committee
        Fetal soft markers in obstetric ultrasound.
        J Obstet Gynaecol Can. 2005; 27: 592-636
        • Chitayat D.
        • Langlois S.
        • Wilson R.D.
        • Genetics Committee of the SOGC, Prenatal Diagnosis Committee of the CCMG
        Prenatal screening for fetal aneuploidy in singleton pregnancies.
        J Obstet Gynaecol Can. 2011; 33: 736-750
        • Audibert F.
        • Gagnon A.
        • Genetics Committee of the Society of Obstetricians Gynaecologists of Canada, Prenatal Diagnosis Committee of the Canadian College of Medical Geneticists
        Prenatal screening for and diagnosis of aneuploidy in twin pregnancies.
        J Obstet Gynaecol Can. 2011; 33: 754-767
        • Yagel S.
        • Cohen S.M.
        • Benacerraf B.R.
        • et al.
        Noninvasive prenatal testing and fetal sonographic screening: roundtable discussion.
        J Ultrasound Med. 2015; 34: 363-369
        • Salomon L.J.
        • Alfirevic Z.
        • Audibert F.
        • et al.
        ISUOG consensus statement on the impact of non-invasive prenatal testing (NIPT) on prenatal ultrasound practice.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2014; 44: 122-123
        • Butt K.
        • Lim K.
        • Society of Obstetricians Gynaecologists of Canada
        Determination of gestational age by ultrasound.
        J Obstet Gynaecol Can. 2014; 36: 171-183
      1. Committee Opinion No. 640: Cell-free DNA screening for fetal aneuploidy.
        Obstet Gynecol. 2015; 126: e31-e37
        • Benn P.
        • Cuckle H.
        • Pergament E.
        Non-invasive prenatal testing for aneuploidy: current status and future prospects.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2013; 42: 15-33
        • Gil M.M.
        • Quezada M.S.
        • Revello R.
        • et al.
        Analysis of cell-free DNA in maternal blood in screening for fetal aneuploidies: updated meta-analysis.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2015; 45: 249-266
        • Porreco R.P.
        • Garite T.J.
        • Maurel K.
        • et al.
        Noninvasive prenatal screening for fetal trisomies 21, 18, 13 and the common sex chromosome aneuploidies from maternal blood using massively parallel genomic sequencing of DNA.
        Am J Obstet Gynecol. 2014; 211: 365.e1-365.e12
        • Snijders R.J.
        • Sebire N.J.
        • Nicolaides K.H.
        Maternal age and gestational age-specific risk for chromosomal defects.
        Fetal Diagn Ther. 1995; 10: 356-367
        • Verweij E.J.
        • de Boer M.A.
        • Oepkes D.
        Non-invasive prenatal testing for trisomy 13: more harm than good?.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2014; 44: 112-114
        • Sachs A.
        • Blanchard L.
        • Buchanan A.
        • et al.
        Recommended pre-test counseling points for noninvasive prenatal testing using cell-free DNA: a 2015 perspective.
        Prenat Diagn. 2015; 35: 968-971
        • Ashoor G.
        • Syngelaki A.
        • Poon L.C.
        • et al.
        Fetal fraction in maternal plasma cell-free DNA at 11-13 weeks' gestation: relation to maternal and fetal characteristics.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2013; 41: 26-32
        • Canick J.A.
        • Palomaki G.E.
        • Kloza E.M.
        • Lambert-Messerlian G.M.
        • Haddow J.E.
        The impact of maternal plasma DNA fetal fraction on next generation sequencing tests for common fetal aneuploidies.
        Prenat Diagn. 2013; 33: 667-674
        • Hudecova I.
        • Sahota D.
        • Heung M.M.
        • et al.
        Maternal plasma fetal DNA fractions in pregnancies with low and high risks for fetal chromosomal aneuploidies.
        PLoS One. 2014; 9: e88484
        • Haghiac M.
        • Vora N.L.
        • Basu S.
        • et al.
        Increased death of adipose cells, a path to release cell-free DNA into systemic circulation of obese women.
        Obesity (Silver Spring). 2012; 20: 2213-2219
        • Bianchi D.W.
        • Platt L.D.
        • Goldberg J.D.
        • et al.
        Genome-wide fetal aneuploidy detection by maternal plasma DNA sequencing.
        Obstet Gynecol. 2012; 119: 890-901
        • Palomaki G.E.
        • Kloza E.M.
        • Lambert-Messerlian G.M.
        • et al.
        DNA sequencing of maternal plasma to detect Down syndrome: an international clinical validation study.
        Genet Med. 2011; 13: 913-920
        • Norton M.E.
        • Brar H.
        • Weiss J.
        • et al.
        Non-Invasive Chromosomal Evaluation (NICE) Study: results of a multicenter prospective cohort study for detection of fetal trisomy 21 and trisomy 18.
        Am J Obstet Gynecol. 2012; 207: 137.e1-137.e8
        • Dugo N.
        • Padula F.
        • Mobili L.
        • et al.
        Six consecutive false positive cases from cell-free fetal DNA testing in a single referring centre.
        J Prenat Med. 2014; 8: 31-35
        • Hall A.L.
        • Drendel H.M.
        • Verbrugge J.L.
        • et al.
        Positive cell-free fetal DNA testing for trisomy 13 reveals confined placental mosaicism.
        Genet Med. 2013; 15: 729-732
        • Lau T.K.
        • Jiang F.M.
        • Stevenson R.J.
        • et al.
        Secondary findings from non-invasive prenatal testing for common fetal aneuploidies by whole genome sequencing as a clinical service.
        Prenat Diagn. 2013; 33: 602-608
        • Wang Y.
        • Chen Y.
        • Tian F.
        • et al.
        Maternal mosaicism is a significant contributor to discordant sex chromosomal aneuploidies associated with noninvasive prenatal testing.
        Clin Chem. 2014; 60: 251-259
        • Yao H.
        • Zhang L.
        • Zhang H.
        • et al.
        Noninvasive prenatal genetic testing for fetal aneuploidy detects maternal trisomy X..
        Prenat Diagn. 2012; 32: 1114-1116
        • Snyder M.W.
        • Simmons L.E.
        • Kitzman J.O.
        • et al.
        Copy-number variation and false positive prenatal aneuploidy screening results.
        N Engl J Med. 2015; 372: 1639-1645
        • Osborne C.M.
        • Hardisty E.
        • Devers P.
        • et al.
        Discordant noninvasive prenatal testing results in a patient subsequently diagnosed with metastatic disease.
        Prenat Diagn. 2013; 33: 609-611
        • Bianchi D.W.
        • Chudova D.
        • Sehnert A.J.
        • et al.
        Noninvasive prenatal testing and incidental detection of occult maternal malignancies.
        JAMA. 2015; 314: 162-169
        • Curnow K.J.
        • Wilkins-Haug L.
        • Ryan A.
        • et al.
        Detection of triploid, molar, and vanishing twin pregnancies by a single-nucleotide polymorphism-based noninvasive prenatal test.
        Am J Obstet Gynecol. 2015; 212: 79.e1-79.e9
        • Kalousek D.K.
        • Vekemans M.
        Confined placental mosaicism.
        J Med Genet. 1996; 33: 529-533
        • Hahnemann J.M.
        • Vejerslev L.O.
        European collaborative research on mosaicism in CVS (EUCROMIC)—fetal and extrafetal cell lineages in 192 gestations with CVS mosaicism involving single autosomal trisomy.
        Am J Med Genet. 1997; 70: 179-187
        • Flori E.
        • Doray B.
        • Gautier E.
        • et al.
        Circulating cell-free fetal DNA in maternal serum appears to originate from cyto- and syncytio-trophoblastic cells. Case report.
        Hum Reprod. 2004; 19: 723-724
        • Grati F.R.
        • Bajaj K.
        • Malvestiti F.
        • et al.
        The type of feto-placental aneuploidy detected by cfDNA testing may influence the choice of confirmatory diagnostic procedure.
        Prenat Diagn. 2015; 35: 994-998
        • del Mar Gil M.
        • Quezada M.S.
        • Bregant B.
        • et al.
        Cell-free DNA analysis for trisomy risk assessment in first-trimester twin pregnancies.
        Fetal Diagn Ther. 2014; 35: 204-211
        • Wapner R.J.
        • Babiarz J.E.
        • Levy B.
        • et al.
        Expanding the scope of noninvasive prenatal testing: detection of fetal microdeletion syndromes.
        Am J Obstet Gynecol. 2015; 212: 332.e1-332.e9
        • Wapner R.J.
        • Martin C.L.
        • Levy B.
        • et al.
        Chromosomal microarray versus karyotyping for prenatal diagnosis.
        N Engl J Med. 2012; 367: 2175-2184
        • Vora N.L.
        • O'Brien B.M.
        Noninvasive prenatal testing for microdeletion syndromes and expanded trisomies: proceed with caution.
        Obstet Gynecol. 2014; 123: 1097-1099
        • Helgeson J.
        • Wardrop J.
        • Boomer T.
        • et al.
        Clinical outcome of subchromosomal events detected by whole-genome noninvasive prenatal testing.
        Prenat Diagn. 2015; 35: 999-1004
        • Bianchi D.W.
        • Rava R.P.
        • Sehnert A.J.
        DNA sequencing versus standard prenatal aneuploidy screening.
        N Engl J Med. 2014; 371: 578
        • Meck J.M.
        • Kramer Dugan E.
        • Matyakhina L.
        • et al.
        Noninvasive prenatal screening for aneuploidy: positive predictive values based on cytogenetic findings.
        Am J Obstet Gynecol. 2015; 213: 214.e1-214.e5
        • Gil M.M.
        • Revello R.
        • Poon L.C.
        • et al.
        Clinical implementation of routine screening for fetal trisomies in the UK NHS: cell-free DNA test contingent on results from first-trimester combined test.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2016; 47: 45-52
        • Cuckle H.
        • Benn P.
        • Pergament E.
        Cell-free DNA screening for fetal aneuploidy as a clinical service.
        Clin Biochem. 2015; 48: 932-941
        • Morris S.
        • Karlsen S.
        • Chung N.
        • et al.
        Model-based analysis of costs and outcomes of non-invasive prenatal testing for Down’s syndrome using cell free fetal DNA in the UK National Health Service.
        PLoS One. 2014; 9: e93559
        • Okun N.
        • Teitelbaum M.
        • Huang T.
        • et al.
        The price of performance: a cost and performance analysis of the implementation of cell-free fetal DNA testing for Down syndrome in Ontario,.
        Canada. Prenat Diagn. 2014; 34: 350-356
        • Agathokleous M.
        • Chaveeva P.
        • Poon L.C.
        • et al.
        Meta-analysis of second-trimester markers for trisomy 21.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2013; 41: 247-261
        • Moreno-Cid M.
        • Rubio-Lorente A.
        • Rodriguez M.J.
        • et al.
        Systematic review and meta-analysis of performance of second-trimester nasal bone assessment in detection of fetuses with Down syndrome.
        Ultrasound Obstet Gynecol. 2014; 43: 247-253
        • O'Gorman N.
        • Wright D.
        • Syngelaki A.
        • et al.
        Competing risks model in screening for preeclampsia by maternal factors and biomarkers at 11-13 weeks gestation.
        Am J Obstet Gynecol. 2015; 214: 103.e1-103.e12
        • Poon L.C.
        • Nicolaides K.H.
        First-trimester maternal factors and biomarker screening for preeclampsia.
        Prenat Diagn. 2014; 34: 618-627
        • Poon L.C.
        • Nicolaides K.H.
        Early prediction of preeclampsia.
        Obstet Gynecol Int. 2014; 2014: 297397
        • Wilson R.D.
        • SOGC Genetics Committee; Special Contributor
        Prenatal screening, diagnosis, and pregnancy management of fetal neural tube defects.
        J Obstet Gynaecol Can. 2014; 36: 927-942
        • Glass I.A.
        • Lam R.C.
        • Chang T.
        • et al.
        Steroid sulphatase deficiency is the major cause of extremely low oestriol production at mid-pregnancy: a urinary steroid assay for the discrimination of steroid sulphatase deficiency from other causes.
        Prenat Diagn. 1998; 18: 789-800
        • Craig W.Y.
        • Haddow J.E.
        • Palomaki G.E.
        • et al.
        Identifying Smith-Lemli-Opitz syndrome in conjunction with prenatal screening for Down syndrome.
        Prenat Diagn. 2006; 26: 842-849
        • Palomaki G.E.
        • Bradley L.A.
        • Knight G.J.
        • et al.
        Assigning risk for Smith-Lemli-Opitz syndrome as part of 2nd trimester screening for Down's syndrome.
        J Med Screen. 2002; 9: 43-44
        • Cragun D.L.
        • Trumpy S.K.
        • Shackleton C.H.
        • et al.
        Undetectable maternal serum uE3 and postnatal abnormal sterol and steroid metabolism in Antley-Bixler syndrome.
        Am J Med Genet A. 2004; 129A: 1-7

      Linked Article